line decor
line decor
     
line decor
line decor

 

 

L’électrification « en surface » des campagnes du Puy-de- Dôme s’est réalisée pour sa plus grande partie entre les années 1923 et 1931. A cette époque, elle était l’œuvre de 146 communes et de 32 syndicats intercommunaux d’électrification qui s’étaient constitués à cet effet. Sous le régime de la concession, 200 contrats de délégation du service public avaient été signés avec des sociétés spécialisées dans la distribution de l’électricité (Compagnie Hydroélectrique d’Auvergne, l’Energie Industrielle…).



Par la suite, l’augmentation des consommations et la nécessité d’interconnecter les réseaux ont amené les sociétés distributrices à se regrouper dans de grandes compagnies nationales, ce qui a abouti à la nationalisation de l’électricité et du gaz (loi du 8 avril 1946).

Face à ces nouvelles responsabilités, les collectivités locales ont décidé de se regrouper. C’est ainsi qu’est né le Syndicat Intercommunal d’Electricité et de Gaz du Puy-de- Dôme, institué par l’arrêté du 14 mars 1947. Il regroupait alors les 32 syndicats mis en place depuis 1923, appelés désormais « primaires » et 120 communes « isolées ». Les arrêtés préfectoraux des 17 juin 1947, 21 juin 1949 et 10 mars 1953 ont officialisé l’adhésion de toutes les autres communes « isolées » au SIEG. Puis, la révision des statuts en 2007 a entraîné la dissolution des 32 syndicats. Les communes qui en étaient issues ont directement adhéré au SIEG et se sont regroupées en 28 secteurs intercommunaux.

=> statuts du SIEG
=> Annexe 1 : liste des collectivités adhérentes

 


 

menu2